ce sont trois sommets


ce sont trois colonnes qui font signe vers la transcendance
demeures aux neiges éternelles
qui appellent de nouveau à être : plénitude ouverte du ciel
et en bas la campagne toute entière
verte et belle
repose
l oiseau étonné à la cime des bois
lance un dernier chant et s envole
se lève le jour tant attendu dans la splendeur vivante


tu médites et te demandes mais en fait tu sais :
du fond de l esprit l intelligence est tissée de métaphysique :
au sens unique cela est la pourpre du mystique !
la complexité du sens mais aux portes de l aube
demeure le labyrinthe d une pensée salutaire


et l herbe le long du sentier compte autant que le chemin lui même
sinon qui pourrait approcher le sens indescriptible des choses
au tréfonds même des choses ?
ne pose pas de questions à la puissance mutique du minéral qui rayonne
tu as simplement à tout laisser aller à sa destination propre
et entrer dans la dimension ouverte de la contemplation
que vois tu alors ?
ceci :
l univers entier dans sa totalité qui fulgure en un éclair
et ceci a pour nom et pour étoffe :
l éternité


aussi maintenant cela t est accordé car cela est permis :
va arpenter l aire de la vie au plus près !
et la guerre planétaire est telle que certains ont désespéré
mais toi ne sois pas
car la lumière vaincra à l ultime
mais pas avant que les ténèbres aient tout englouti
et ce sera le nouvel éveil de l être
pour un nouvel éon


cailloutis qui fleurissez à travers la présence plénière :
cela est bien !
car vous tracez le chemin des mondes vers les horizons à venir
et un rayon de lumière d une finesse proche du sacre de la terre
a traversé l étendue avec une telle grâce
que les cieux en frissonnent encore dix mille ans après !
et le plastiglomérat sera pour les archéologues du futur à découvrir
avance toi à la source claire
au plus secret de la profondeur du silence
pour cueillir la pensée de l esprit terrestre
qui te fera traverser les voies ouvertes de l anthropocène


alors la comète inatteignable
tracera la trajectoire insigne de ton destin au plus haut
et toi être !
parousie !
épiphanie !
est il vrai que tu es ici pour accomplir la destinée
de tous les collectifs assemblés ?


et dans l attente nous évoluons
tant de graines qui promettent l avenir à planter dans le recueillement :
à la planète terre !
car il est une confiance unique :
assurée dans le pâtre des galaxies qui traverse les univers
à la complétude ultime des mondes ouverts :
le moment universel de vérité pour chaque chose et chaque être

Vladimir Muhizi


sources hommages citations

Girard

Trakl

Bourg

Georg

Colli

Van Lier

Lao Tseu

Musashi

Nietzsche

Bhagavad Gita

Bobrowski

Tranströmer

Celan

Puech

Cavannagh

Rimbaud

Heidegger

Buson

Issa

Shiki

Milosz

Uddhava Gita

Hagakure

Leibniz

Greene

Hölderlin

Dagerman

Bouddha