il est un arbre

13
il est un arbre dressé dans la lande à l appel
inespéré
il est un ciel solitaire mais serein
ouvert
il est un éclair qui s élance et atteint au firmament
éclatant
il est un étang qui grouille d êtres
micro-organismes archées bactéries
crapauds qui coassent et hiboux au soir
il est un gibier hors péril
qui à la lisière de la forêt reprend son souffle et contemple :
toute chose est mystère !
toute chose dans l extase de l être :
la demeure des vivants
le vaisseau de la vie
et seule la tortue persévère sur le sentier immémorial de la sagesse universelle
sous le regard empli de la sollicitude des étoiles
vois chaque être qui s efforce
il est une procession à travers les colonnes antiques
ô présences insoupçonnées !
aux ruines et vestiges aux lierres :
venez donc vivre ici !
venez donc visiter ici !
il est une flamme invisible
il est une respiration inaudible
il est une démarche insaisissable
il est une auberge dans la lande qu il faut bien quitter
qui séjournerai dans le bonheur plein sans jamais chercher la transcendance ?
Il est un arbre 2
il est un appel imprescriptible
il est une joie indescriptible
il est un être de toute profonde intelligence
à l approche :
la très haute sagesse en émergence
c est la plus haute noblesse
dans la réserve du regard scintille la flamme purificatrice :
indicible l irrésistible volonté de vaincre
main tendue c est gratitude
la bouche close observe la pudeur
marchant à tes côtés pour toujours à jamais :
c est fidélité du coeur
conversant de ce qui si grand imprime le respect et nous relie :
c est confiance accordée vécue ici si intensément en pleine présence
alors donne nous à voir à boire sans jamais avoir à croire
mais seulement à savoir
rivière céleste de diamants infinis qui ceint ton cou en sifflant la mélodie indicible
elles sont étoiles sur la nuit de la topologie de ta peau
mais quand à l aube tu t éveilles
toi immense majesté des univers
coiffée du diadème de la suprême sagesse accomplie en éclat par milliers de faces
portant le sceptre de platine de ton règne incommensurable
puis proclamant de ta bouche oraculaire
la loi unique des univers pour tous les êtres
considère ce monde en éveil
approche
viens à nous
Il est un arbre 3
contemple cette fleur solitaire si frêle blottie au creux de l aurore
l abreuveras tu aux sources cachées de la rosée du sacre de l aube ?
au plus clair du coeur qui décante de l émotion
au plus lointain du regard qui repose de l heure
là où vie est recueillie plus intensément vivante en toi
sur le toit du monde
tu n as aucune réponse à attendre car la question ne se formule pas
ici tu as tout à laisser partir
partir à sa destination propre et qui t interroge ?
sans rien posséder tu apprendras
alors respire
souffle
ce fut un si long chemin
sur les hauts plateaux au vol suspendu des oiseaux de l avenir
aigles colombes et faucons étincelants à travers ce crépuscule éternel
assis en lotus enfin en sérénité
de ton regard circulaire prend le temps et contemple ce monde ici bas
et le temps lui même te prendra dans ses ailes
te contemplant de ses yeux jamais las
Il est un arbre 4
les galaxies superposées tournent autour de l axe du temps
et tous les réseaux agencés font léviter la mégalopole
ses quartiers desservis et les voies de distribution :
c est gaz à tous les étages
et d une certaine façon tout est illuminé !
ici maintenant
vois tu ?
comprends tu le miracle de l ingénierie généralisée ?
vivez il le faut !
car chacun d entre vous connaît le chemin et tous en méditent l issue
tant d efforts déployés pour un éclairci !
qui a dit que la vie ne resterait pas votre sévère maîtresse ?
puis quand il faudra reposer les questions essentielles
ô humanité !
le sens du sens ici vraiment présent et pour ce qui est dans le long temps
ce sera prospérité sans croissance financière
richesse de l être de vie sans gaspillage de matières
bien vivre en habitant la sobriété partagée avec une essentielle intelligence
pose ta tête sur cette épaule
et accepte
ouvre les yeux
et laisse…
en rythmes sont les pores de ta peau
bientôt tu seras en transe
prend cette main
le chemin est éclairé
tracé
nous irons
Il est un arbre 5
nous irons
n aie pas peur
nous retournons vers le futur
ceci a déjà existé
ce qui nous attend s épanouit déjà dans les contrées de la lande du temps
le futur est un long passé qui se projette pour conquérir ce qui est à venir :
il est oraculaire
prophétique
extatique
il nous faut nous lever
nous venons de trop loin pour reculer
et c est ici que nous nous tenons
en face faisant face
fixe contemple et aime
ceci est ton souffle inspiré
et chacun peut le sentir
à la révélation de la plus pure lumière
nous allons
à la plus puissante des lumières
aux frontières terminales des mondes ultimes!
aux jetées inatteignables des temps accomplis !
viens !
allons !
il le faut !

Vladimir Muhizi


sources hommages citations

Girard

Trakl

Bourg

Georg

Colli

Van Lier

Lao Tseu

Musashi

Nietzsche

Bhagavad Gita

Bobrowski

Tranströmer

Celan

Puech

Cavannagh

Rimbaud

Heidegger

Buson

Issa

Shiki

Milosz

Uddhava Gita

Hagakure

Leibniz

Greene

Hölderlin

Dagerman

Bouddha