un éclair immobile

3
un éclair immobile suspendu dans l ouvert
oui c est bien cela
un éclair immobile suspendu dans l ouvert
et naître pleurer marcher et respirer
aimer et souffrir
se battre et lutter dans l effort
atteindre et enfin partir
mais oui !
puisque tout le monde le vit
cela est alors le soubassement :
le plan de l existence
au plus proche de ta pensée en action
les poissons d argent sont furtifs
et toutes les espèces vivantes assemblées méditent ta néoténie
ô humanité !
d une telle matrice devait sortir une telle espèce
intelligente mais folle
créative mais cruelle
ingénieuse mais irresponsable
généreuse mais par intermittence
attentive mais obsédée
désirante mais belliqueuse
proche mais si lointaine
solaire mais jamais loin de la ténèbre
plein de potentiels et pourtant qui en sonde le destin ?
et tu contemples ce monde et tu sais :
il n est ni réel
ni irréel
il est indescriptible
alors pose la question
face à tant de dévastation
quelle est la réponse à l énigme ?
pense !
car par delà la plaie la blessure
il y a la beauté pure
celle qui délivre
celle qui dit :
pose un pas après l autre
et marche !
en amont du bien et du mal
médite
considère la beauté du monde
si précaire si fragile
mais indestructible faite d éternité
puissance de l être qui pulse au plus profond du monde
qui jamais ne t abandonnera
toujours t accompagnera
mais sur le long chemin :
la grande quête
grande mais si humble en fin de compte
car à la fin il y a la mort la ruine la poussière
mais rien dans l univers ultime
ne fera jamais que ce qui a été ne soit pas
que les plus belles aurores n aient pas luit
qu elle fut de toute beauté ; jeune fille qui connut l amour
que la terre fut si belle
si belle à en mourir et qu elle porta le vivant
que les enfants si sérieux en leurs jeux firent de ce monde une joie
que la puissance de l intelligence et la persévérance de la résilience
surmontèrent tant de douleur
mais aussi
qu il mourut sur la croix au faîte du monde
qu il marcha divin dans la cité questionnant et dialoguant la sagesse
qu il médita dans l illumination et atteignit à l éveil sous le figuier sacré
qu il fit proclamer le droit universel des hommes en son empire
que l appel vertical descendit sur lui le prophète
qu il guida tout un peuple à travers désert et jungle
qu il ouvrit la voie pour toute une civilisation pour des siècles et des millénaires
et vraiment à l ultime
il n y a qu une seule religion
une seule philosophie
une seule poésie :
pense la bienveillance et va sans mauvaise intention
et toi qu en est il pour toi quand tu observes ce monde ?
franchement les mots manquent
cependant une suggestion
peut être qu il est impossible d être raisonnablement optimiste en ce siècle
mais il reste permis d être positif
et il est vrai que notre besoin de consolation est impossible à combler
mais s il n y a pas de consolation
il y a la délivrance possible !
voici la tortue qui médite la sagesse avec la chouette
sur le sentier universel du crépuscule croulant en éternité
de l éveil et de l être
tresse tes ailes avec les plus purs concepts
de toutes les métaphysiques du monde rassemblées
bien immergé dans la biosphère
en paix avec les vivants
et envole toi de l envol ultime à travers le cosmos
et apprend !
contemple la resplendissante beauté de ce qui est
à travers l espace ouvert des astres et des étoiles
somptueuses sont les merveilles indicibles qui dansent dans ton regard
de la plénitude d être de respirer et de vivre
et dis leur
pour qu il y ait témoignage du sens tapi au fond au tréfonds des choses
car chaque être est mystère et t emporte en frissonnant
et même sur le tombeau du monde
dans l écho planétaire
tu vivras éveillé
au bout du monde par delà ta profonde solitude
quand l étendue entière dort
dans la nuit calme
claire
tu vivras
et il en sera toujours ainsi
et toutes les lucioles s envolent
et tous les papillons dansent
tous les aigles planent
tous les ruisseaux chantent
et la terre entière frissonne comme en état de grâce
et chaque homme
chaque femme
chaque enfant
perçoit à travers l éclair de l instant :
l éternité !
mais oui :
tout est suspendu
tout appelle à l accomplissement
à l absolution
à la libération ultime
alors va toujours et dis leur
poète !
ascète !
métaphysicien !
chamane !
marcheur de l ultime sentier !
va et apprend toujours
et cette confidence chuchotée
car parmi eux tous il y en a un qui connaît l ultime secret
et c est pourquoi en sa méditation étale
il sourit en silence :
oui il est ascète silencieux !
et pardon si quelqu un ou un être a été oublié
mais maintenant toutes les pensées bienheureuses vont vers toi
le galet sacré lévite en silence
le fleuve aux eaux bleues est large et puissant
la montagne dans l étendue grande et haute
la planète terre entière
alors
amen !
iteka !
namasté !
indicible désir de l indicible intelligence
par dessus tout

Vladimir Muhizi


sources hommages citations

Girard

Trakl

Bourg

Georg

Colli

Van Lier

Lao Tseu

Musashi

Nietzsche

Bhagavad Gita

Bobrowski

Tranströmer

Celan

Puech

Cavannagh

Rimbaud

Heidegger

Buson

Issa

Shiki

Milosz

Uddhava Gita

Hagakure

Leibniz

Greene

Hölderlin

Dagerman

Bouddha